Big Data: Datalogic prévoit l’augmentation de la collecte des données avancées en raison du besoin accru d’informations et d’innovation suscité par les outils analytiques

Bologne, 3 Décembre 2013 - Datalogic, leader mondial de la collecte automatique de données et l’automatisation industrielle, fabricant de lecteurs de codes-barres, terminaux portables, capteurs, systèmes de vision et de marquage laser, prévoit une forte croissance des dispositifs avancés de collecte de données de dernière génération. Ces appareils, dont la fonction principale consiste à éditer et communiquer intelligemment des données, vont jouer un rôle essentiel en fournissant des analyses métiers affinées désignées sous le nom « Big Data » en référence à l’importante masse d’informations.

Cette vision de la croissance du marché a été présentée par Bill Parnell, CEO de Datalogic ADC, la division dédiée à la collecte automatique de données. C’est à l’occasion d’ID WORLD, le troisième sommet des Amériques sur la traçabilité, la mobilité et la sécurité qui s’est tenu récemment à Rio de Janeiro au Brésil, que Bill Parnell a livré son analyse du marché.

« L’analyse d’un grand nombre de données de différents types, a pour objectif de mettre en évidence des corrélations et tendances, contribuant à la prise de décisions et à l’amélioration des résultats opérationnels. L’analyse des données métier porte sur les raisons pour lesquelles les événements se produisent, ce qui va se passer ensuite et la manière d’optimiser les actions futures de l’entreprise », explique Bill Parnell.

Dans la distribution, par exemple, Bill Parnell perçoit la nécessité de l’analyse de données provenant d’une multitude d’applications comme des outils indispensables à la prise de décisions. Parmi ces applications, on retrouve l’optimisation des prix et promotions, les choix de sites de magasins à l’aide d’ensembles de données de recensement et d’imagerie par satellite, ou encore le comportement de l’acheteur en magasin ou en ligne grâce au suivi des données relatives aux habitudes de consommation et d’achats. L’analyse des relations entre de grands ensembles de données indépendants, offre de nouvelles perspectives permettant d’affiner les stratégies existantes et futures afin d’améliorer significativement les résultats.

En termes de « Big Datas », les volumes de données sont gigantesques. Par exemple, les données collectées et utilisées par Wal-Mart pour ses analyses métiers dépassent 2,5 pétaoctets. Les données amassées lors des 1 million de transactions clients sont collectées toutes les heures. M. Parnell a souligné la nécessité de solutions de collecte de données nouvelles permettant de recueillir intelligemment le volume et la diversité non négligeables de données dans ces environnements transactionnels complexes.

« La collecte automatique de données ne consiste plus uniquement à scanner des codes-barres ».

L’avenir de la collecte automatique de données va au-delà de la simple lecture de codes-barres. Par exemple, la technologie Imager avancée haute performance, permet non seulement la lecture des codes-barres tout en fournissant des images qui constituent la base des systèmes d’identification d’articles faisant appel à un logiciel de reconnaissance visuelle des formes. Il a également ajouté que les avantages de l’analyse des données métiers sont perceptibles dans bon nombre de secteurs comme l’administration, la santé et la logistique, tout en servant de déclencheur pour le développement de systèmes de collecte de données plus complexes et plus performants.

L’objectif ultime est de gérer des « masses importantes de données » permettant d’améliorer les résultats de l’entreprise et la satisfaction client. Les dispositifs de collecte de données avancés de dernière génération, comme ceux de Datalogic, sont essentiels pour alimenter ces outils d’analyse et d’aide à la décision.