Réussites

Réussites

Réussites

Le scanner Imager Gryphon™ de Datalogic permet de renforcer la sécurité des patients en optimisant la distribution des produits sanguins à l'hôpital UMC St Radboud (Pays-Bas)

Présentation générale
L’UMC St Radboud est un hôpital universitaire de 1000 lits situé à Nimègue, aux Pays-Bas. L'hôpital emploie plus de 9 000 personnes et accueille 3 000 étudiants. Il comprend plusieurs départements spécialisés dans différentes branches de la médecine. Le département de transfusion, en particulier, joue un rôle central, car il distribue du sang et des produits sanguins dans l’ensemble de l'hôpital. La précision est essentielle pour garantir la sécurité des patients.

« Dans le domaine de la santé, la limite entre la vie et la mort se situe parfois au niveau de la fiabilité des informations acquises. Lorsqu'un patient reçoit le mauvais médicament à la suite d'informations inexactes, les conséquences sont graves, voire même mortelles. Il est également vital d'obtenir l'information juste en matière de transfusion sanguine et de produits sanguins », explique Jan van der Wijst, superviseur de la logistique à l'hôpital UMC St Radboud de Nimègue.  « Nous mobilisons tous les moyens possibles pour garantir la sécurité du processus et éviter toute erreur. Nous contrôlons et actualisons le système en permanence », ajoute-t-il.

Avant d'injecter du sang ou tout produit sanguin à un patient, plusieurs contrôles sont effectués au laboratoire de l'UMC et en salle.  « Par exemple, nous nous assurons que le groupe sanguin correspond à celui du patient et que le sang ou les produits sanguins disponibles au laboratoire sont utilisés avant leur date d'expiration. Nous vérifions l’état des anticorps dans le sang du patient, ce qui peut conduire au choix d'un produit de transfusion plutôt qu'un autre », explique Van der Wijst. Le sang ou les produits sanguins nécessaires sont ensuite délivrés au nom du patient et les mêmes contrôles sont renouvelés dans la salle.

Le défi
Le travail du laboratoire est automatisé depuis plus de dix ans. Toutefois, le second contrôle dans la salle était réalisé manuellement, deux infirmières vérifiant le matériel de leur côté. Malgré ces précautions, des dérapages pouvaient encore survenir dans certaines situations », précise Suzan Meijer, une infirmière du service de soins intensifs.

Même si ces erreurs ne se sont produites que rarement, l'UMC a voulu lutter contre cette vulnérabilité. La qualité des soins constitue la priorité absolue de l'hôpital. « Au départ, nous avions envisagé l’achat d’une solution RFID. Toutefois, sa mise en œuvre aurait été trop coûteuse sur l’ensemble de la chaîne. Par ailleurs, l'utilisation de cette technologie dans d'autres centres médicaux ne s’est pas avérée très concluante », déclare Jan Van der Wijst.

La solution
L'hôpital UMC St Radboud a opté pour un système reposant sur le module MIPS Cyber Track en association avec les scanners de la gamme Gryphon™ Healthcare GD4100-HC et GD4430-HC. Ainsi, l'hôpital peut faire usage des codes-barres figurant déjà sur les poches de sang. Les lecteurs Linear Imaging Gryphon 2D délivrent des performances de pointe et sont dotés de la technologie « Spot Vert » brevetée de Datalogic, qui offre une confirmation de bonne lecture grâce à un point vert lumineux qui apparaît directement sur le code. Ce système, associé aux coques « Disinfectant-Ready » des lecteurs traitées avec des additifs antimicrobiens, font de ce scanner l’outil idéal en milieu hospitalier.

Le système reposant sur les scanners Gryphon Healthcare est désormais utilisé dans le service de soins intensifs et le service de néonatalogie. « Ce système diffère de l'ancien en ce que le patient et son infirmier sont associés à un code-barres », souligne Suzan Meijer. « Avant toute transfusion de sang ou de produits sanguins, l'infirmière doit scanner le code-barres qui figure sur la poche de sang, puis le code du patient. De cette façon, l'équivalence précédemment établie et confirmée en laboratoire est vérifiée une seconde fois. Le code-barres figurant sur la carte d'identité du personnel soignant est également scanné, constituant ainsi un système efficace de suivi qui permet de surveiller le processus de A à Z et en temps réel. L'avantage le plus important de ce nouveau système reste la sécurité renforcée qu’il procure aux patients. Nous avons éliminé le risque de se tromper de poche de sang et réduit les taux d'erreur au strict minimum », conclut Suzan Meijer.

Les résultats
 « Le recours aux scanners de la gamme Gryphon Healthcare permet de nous tenir en alerte et de nous rappeler l’importance des précautions », commente Wiel Smeets, chef d'équipe au service de néonatalogie. « Vous ne pouvez démarrer une transfusion qu'après avoir scrupuleusement suivi toutes les étapes du protocole. Si une étape n'est pas réalisée correctement, le système adresse un message « Stop » et vous empêche de continuer. De cette manière, la sécurité des patients est garantie, et le risque d'erreur est presque réduit à néant. Sans compter que le recours aux services d'une seule infirmière (au lieu de deux, comme dans le système précédent) constitue un avantage supplémentaire. »

L'hôpital UMC Radboud a été tellement satisfait des résultats obtenus par Cyber Track et les scanners Gryphon Healthcare, qu'il a décidé de déployer cette solution dans d’autres services. Le département d'hématologie a récemment adopté ce système. Ces scanners intégreront d'autres services dans le courant de l'année.

 

Client: UMC St Radboud Nijmegen
Secteur d’activité: Santé
Sous-Secteur: Hôpital
Application: Traçabilité des poches de sang
Pays: Pays-Bas
Produit Datalogic: GD4100-HC + GD4430-HC
Partenaire Datalogic: Pentoprint B.V. – Breda

How can we help you today?
Let's chat
1